BYE BYE MYSELF
BYE BYE MYSELF

BYE BYE MYSELF

Medhi Baki & Nicolas Fayol / Collectif Hinterland


Plateau partagé - Première Partie

Avec le concours d'Occitanie en scène

Cugnaux / Salle Albert Camus

Propos

Au début, il y a le désir de communiquer dans une langue que nous seuls comprenons, et que les autres, nous voyant la parler, croient comprendre. C'est la langue du jeu, de l’appel, du regard. Chaque geste attend son écho, et en chaque répercussion se retrouve le premier enjeu : comment être ensemble?
Si l’on souhaite que le jeu continue, il ne peut y avoir de perdant. L’autre faiblit, on le relève ; il prend appui sur nous, il nous déséquilibre, il nous rattrape. La balance est fragile, c’est le duo, l’autre devient notre seule raison d’être et notre seule menace. Être entièrement au service de l’autre.

Propos

Distribution

Chorégraphe et interprète : Mehdi Baki et Nicolas Fayol

Bande Original : Daniel Erdmann

Lumières : Julien Cialdella

Regard extérieur : Lilas Nagoya

Photos

Genre : Danse-Théâtre physique

Tout public

Durée : 25 minutes

TARIF A

ACCÈS SALLE ALBERT CAMUS - CUGNAUX

Coproducteurs

Hinterland est accompagné par Danse Dense
Bye bye myself a été soutenu par Garde Robe

Parcours

MEDHI BAKI
MEHDI BAKI débute son approche du mouvement à l’âge de 11 ans, par la capoeira, le break-dance et l’acrobatie, ce qui lui permet d’évoluer dans le milieu des battles pendant quelques années. Afin d’enrichir son vocabulaire, il décide de se former, en parallèle, à d’autres techniques telles que la danse classique, modern’ jazz et contemporaine. En 2011, la découverte du théâtre physique bouleverse sa vision du mouvement et lui ouvre d’autres perspectives, cherchant depuis, à créer du lien entre tous les vocabulaires qu’il a traversé en y intégrant une forte théâtralité. Il a notamment travaillé avec Sébastien Lefrancois, David Drouard, Giuliano Peparini et James Thierrée. En 2018, il est interprète sur la prochaine création de Yohan Bourgeois « Scala ».
En 2020, il joue un rôle important dans le prochain film de Cedric Klapish.

NICOLAS FAYOL
NICOLAS FAYOL découvre la danse hip-hop en 2003 et apprend la technique break en autodidacte. En 2006 il rentre à l’École Internationale de Danse Jazz à Paris. En 2009 il remporte la compétition “Juste debout” dans la catégorie « Expérimentale ». Depuis, il a collaboré avec plusieurs chorégraphes, metteurs en scène et réalisateurs : Bruno Geslin, Alain Buffard, Sébastien Lefrancois, Guy Maddin, Lloyd Newson, Raphaëlle Delaunay, Montalvo-Hervieu. Il co-réalise avec Bruno Geslin des portraits vidéo pour le projet “200 CHAMBRES” en menant des ateliers en lycée, maisons d’arrêt, prisons centrales et hôpitaux psychiatriques. Il est interprète et collaborateur sur les pièces Un homme qui dort, Chroma et Parallèle. En 2016 il commence à travailler avec Christian Rizzo : il danse pour l'installation avant la nuit dernière présentée lors de la Nuit Blanche 2016 à Paris. Il est également interprète pour la création 2017 : d’à côté, une pièce tout public pour trois danseurs. En 2018, il est interprète sur la pièce de Yoann Bourgeois : Scala. En 2020 En son lieu, solo de Christian RIzzo.


Agenda

2021