ÉBLOUI

EBLOUI

I-FANG LIN - CIE Maiastra

Ring Scène périphérique - Toulouse

Propos

Ébloui, c’est ne pas voir, ce sont des apparitions, c’est se révéler à travers des figures, des formes éphémères, c’est le désir de découvrir les merveilles, de sublimer ses instincts.
I-Fang Lin et Jocelyn Cottencin

Propos

I-Fang Lin est chorégraphe, performeuse et danseuse depuis près de trente ans. Cette histoire, cette mémoire, cette expérience constituent un parcours composé de multiples paysages, de formes, de figures, de sensations et ne peut jamais tout à fait se recomposer si ce n’est par bribes, par l’apparition de fantômes, de sons, de sensations, de gestes retrouvés au présent.

C’est ainsi que cette nouvelle pièce, Ebloui, est née de la rencontre entre I-Fang Lin et l’artiste visuel Jocelyn Cottencin, une rencontre entre mémoire et matière. Car loin d’une reconstitution autobiographique ou d’une histoire performée de la danse, c’est une expérience de ce trouble qu’I-Fang Lin et Jocelyn Cottencin proposent. Ils naviguent entre sculpture et image, entre souvenir et perte, faisant de la musique, de la lumière, du son, du corps autant de protagonistes porteurs de traces, autant de paysages graphiques, visuels et musicaux.
Ébloui est comme un tour de magie qui commence par de la fumée, traverse des paysages en friche, revisite des états, des sensations, et active au présent un vocabulaire construit sur près de 30 ans de danse.

Distribution

Conception : I-Fang Lin & Jocelyn Cottencin

Chorégraphie & Interprétation : I-Fang Lin

Espace Lumière & son : Jocelyn Cottencin

Régie générale : Julie Valette

Photos : ©Jocelyn Cottencin

Facebook : Maiastra-Lin I-Fang 林怡芳

: 翱翔空間坊|Maiastra

Genre : Danse

Durée : 55 minutes

Tout public : A partir de 6 ans

TARIF B

Coproducteurs

Production : Cie Maiastra
Coproduction : Scènes Croisées de Lozère / scène conventionnée d’intérêt national « Art en territoire » et La Genette Verte, Complexe Culturel Sud Lozère », La Maison CDCN Uzès Gard Occitanie, ICI-Centre chorégraphique national Montpellier Occitanie/ Direction Christian Rizzo dans le cadre de l’accueil-studio.
Aide à la résidence : Théâtre d’Arles, scène conventionnée d’intérêt national art et création-pôle régional de développement culturel. Pôle
régional de développement culturel Hangar Théâtre/ ENSAD-LR.
Accueil en résidence: Chahut! « Culture en terrasse »
Avec le soutien de : Le CCN de Caen en Normandie, direction Alban Richard. Le tout petit festival de St Germain de Calberte, Association MM.
Ébloui est soutenu par la Région Occitanie/ Pyrénées Méditerranée

En partenariat avec RING - Scène périphérique
Possibilité de composer une soirée avec le spectacle de 19h30 - LA REVERDIE - Cie Amieami – Pauline Bigot & Steven Hervouet

Parcours

Jocelyn Cottencin

Après une double formation en arts et architecture, Jocelyn Cottencin est diplômé de l’ENSAD, à Paris. Depuis plusieurs années, il travaille sur les questions de forme, d’image, de signe et d’espace à travers des thèmes récurrents tels que la notion de groupe et de communauté. Il utilise pour ses projets l’installation, le film, le graphisme, la typographie, la performance, le livre. Artiste et graphiste, il traite particulièrement des codes et des langages, des questions d’émission et de réception des images, et plus encore de la capacité d’un projet et d’un travail à ne pas circonscrire un territoire mais à circuler entre différents points.
Proche du champ chorégraphique, il conçoit des dispositifs scéniques pour des chorégraphes tels qu’Olivia Grandville, Loïc Touzé, Latifa Laabissi, Alain Michard et collabore particulièrement avec Emmanuelle Huynh. Ses der- niers projets sont un film Faire Feu presenté à Kanal Centre Pompidou, Bruxelles en mars 2019 et Monumental une œuvre performative pour 12 danseurs et danseuses, présentée cette année à Philadelphie, Bruxelles et Paris. En janvier dernier, il a exposé Échauffement général au centre chorégraphique de Montpellier - direction Christian Rizzo.
Ces dernières années, son travail a notamment été montré au centre Pompidou / Paris, Palais de Tokyo / Paris, Centre Pompidou / Malaga, Mana Chicago, Mana Jersey City, Kanal / Bruxelles, Uarts / Philadelphie. Il intervient comme artiste dans différentes écoles en France et à l’étranger.

I-Fang Lin

danseuse-chorégraphe taiwaniase, performeuse et praticienne de la méthode Feldenkrais.
Son parcours d’interprète débute dans les année 90’ et croise les trajectoires de nombreux artistes français Mathilde Monnier, Christian. Rizzo, François Verret, Jocelyn Cottencin, Emmanuelle Huynh, Boris Charmatz, Xavier Leroy, Didier Théron, Jacques Patarozzi, Pierre Droulers, Su Wen-Chi, Dominique Figarella, Philippe Katerine, ERikm, Rinôçérôse, Louis Sclavis, Fabrice Ramalingom, Anne Collod, Kosei Ya-mamoto, SINE QUA NON ART ...
Elle a créé « En Chinoiseries » en 2016, « Skein Relations » en 2019, « Ebloui » en 2020-21, « Au Large » en 2022 et poursuis actuellement son écriture chorégraphique « CO.M.BAT »
Depuis 2010, elle accompagne les artistes qui souhaitent affiner leur présence sur scène, comme Nicole Rechain, François & the Atlas Mountains, Didier Galas, André Dussollier, Maguelone Vidal au cours de leurs productions. Elle propose un travail sur la physicalité qui est basé sur l’observation et la prise de conscience par le mouvement.
En tant qu’actrice elle participe à de nombreux projets de clips, moyens- métrages ou longs-métrages tels que Cubicle du groupe Rinôçérôse, Arte Metropolis, Splitting Time du plasticien Patrick Hebrard ou encore Les Saisons Volatiles du chanteur Babx.
En tant que praticienne de la méthode Feldenkrais, I-Fang Lin enseigne en France et à Taiwan.

Agenda

2022