OMS DE MENAGE

OMS DE MENAGE

Hamdi Dridi - Cie Chantiers Publics

Centre Culturel-Théâtre des Mazades - Toulouse [CRÉATION] BLACK/WHITE PROCESS

Propos

Avec ce quatuor Hamdi Dridi aborde cette danse vive toute en tension retenue qui le caractérise, bâtissant par la présence simple de quatre hommes un rituel rythmique insolite et joyeux, une ode à l’être ensemble.

Propos

Quatre hommes arpentent le sol de leurs pas chaloupés, en voltes et rebonds, ils dessinent ce territoire de leurs marches scandées dans une transe inversée. Ils portent en leurs déplacements la réminiscence des femmes de leurs vie, comme un hommage à leurs mères, leurs ancêtres, leurs compagnes, leurs sœurs. Ils tissent en partage ce ring radieux, une composition qui traverse l’espace de la battle par les sentes de l’abstraction, se jouant des passerelles entre danse contemporaine, danse hip hop et danses traditionnelle. Les quatre protagonistes échafaudent des dialogues inédits entre musique et danse, les drums, en live, accentuent ces partitions musicales du dansé vers cet espace ouvert à l’autre, aux autres. Dans le sillage du duo BLACL/WHITE ///OPUS2, cette nouvelle création de Hamdi Dridi, révèle une maturité chorégraphique à l’œuvre, à travers ce quatuor musique/danse hybride. Il épuise les matières pour mieux en dévoiler l’essence, abordant cette danse vive toute en tension retenue qui fait sa signature, bâtissant par la présence simple de ces quatre hommes un rituel rythmique insolite et joyeux, une ode à l’être ensemble.

Distribution

Concept, chorégraphie, création des espaces sonores : Hamdi Dridi

Danseurs : Houcem Bouakroucha (Tunis), Emmanuel De Almeida (Montpellier), Hamdi Dridi (Montpellier), Feteh Khiari (Tunis)

Regard extérieur : Eve Chariatte (Genève/Suisse)

Élaboration spatialisation des univers sonores – ingénieur son : Lucas Prud’homme (Montpellier)

Création lumière/scénographie : William Petit (Paris),

Création vidéo/images : Léo Vuoso (Montpellier)

Photos : ©BILL(THE)K

Facebook : Cie-chantiers-publics-HAMDI-DRIDI

Genre : Quatuor – Musique/Danse

Durée : 60 minutes

Tout public : A partir de 10/12 ans

TARIF A

Coproducteurs

La Cie Chantiers Publics / Hamdi Dridi - association Chantiers Publics est soutenue par : Le Ministère de la Culture - Drac Occitanie (2019,2021), la Région Occitanie (2019/2022), la Ville de Montpellier (2020), le Conseil Départemental de l’Hérault - dispositif aide à la résidence (2020), Occitanie en Scènes - dispositif d’aide la mobilité (2020), l’Institut Français Paris - dispositif RESIDANSES 2019, Montpellier Danse - accueil studio (2019/2022), la Fabrik Nomade/Multi Art Factory - Toulon (2019/2022) collaboration au développement des projets, Epsedanse/Montpellier - prêt de studio (2019/2022).

En partenariat avec le Centre Culturel - Théâtre des Mazades

Parcours

Hamdi Dridi

Du Mont Rouge à Tunis vers Montpellier, Berlin, Rome, Beyrouth, de la danse Hip hop vers la danse contemporaine, ou le métissage des deux, Hamdi Dridi construit un chemin d’artiste, d’auteur, d’homme, entre deux rives, méditerranéen par essence, avec cette arabité sienne, qu’il aborde dans ses compositions chorégraphiques, tout en inscrivant sa signature par les chemins résonants des liens affirmés avec ses créations, entre musique et danse. Il traverse en veilleur son parcours de formation de 2008 à 2017 : Centre Méditerranéen de la Danse – Cie Sybel Ballet Théâtre à Tunis, CCN Rilleux La Pape – direction Maguy Marin - Lyon, CNDC Angers, Exerce – ICI CCN Montpellier Occitanie – direction Christian Rizzo, façonnant ainsi ses appuis pour le bâti de son cheminement chorégraphique : TU MEUR(S) DE TERRE – solo (2014-2016), I LISTEN (YOU) SEE – trio (2019/2020), ACTE(S) ET SUEURS (2020), BLACK/WHITE PROCESS (2021). Il installe en 2018 Chantiers Publics à Montpellier, pour forger en compagnie ses projets, processus, créations. Hamdi Dridi parcoure les chemins du monde, d’une course lente et affirmée, ouvrant le dansé en perceptifs pluriels, pour mieux saisir les gestes ouvriers qui constituent la substance de son écriture, en matières chorégraphiques qu’il épuise avec jubilation pour capter les flux essentiels de notre présence à l’autre, aux autres. Un artiste à l’œuvre entre des continents.

Agenda

2022